MIREILLE GANSEL

MAISON D'ÂME

EN LIBRAIRIE DEPUIS LE 12 AVRIL 2018

 

 

Le thème de l’hospitalité traverse toute l’œuvre de Mireille Gansel. Qu’est-ce qu’habiter le monde ? Ce livre s’ouvre sur une voix d’enfant interrogeant l’auteur sur sa maison d’enfance, question qui devient aussitôt le point de départ d’une méditation sur la beauté : « et soudain la beauté est une maison où habiter peut-être la première peut-être la seule ».

 

Au fil des pages, Mireille Gansel part en quête « de ces beautés qui font le monde habitable ». Son regard se pose sur les lieux mais aussi les êtres qu’elle rencontre. Ceux qui l’ont accueillie, comme tous ces laissés-pour-compte, ces sans-abri au sens immédiat du terme, pour qui la maison représente vraiment un refuge, y compris quand il s’agit d’une île anglaise accueillant chaque année des oiseaux migrateurs. Mais peut-être toute son écriture est-elle aussi une écoute, la quête de mots simples et essentiels offrant un refuge, un abri contre la violence des temps.

 

C’est à cette écoute que le lecteur est lui-même invité, par la grâce d’une écriture tout en nuance, au plus près du souffle, tendue à l’extrême, parfois aux limites du silence.

Ce livre envoûtant est comme le journal sans dates d’une âme inquiète et attentive qui cherche un lieu d’accueil pour y partager les valeurs essentielles qui font l’humanité.

 

 

Traductrice de poètes vietnamiens et allemands (elle a notamment traduit l’œuvre poétique de Nelly Sachs et fait découvrir en France celle du grand poète contemporain Reiner Kunze), longtemps collaboratrice de La Quinzaine littéraire, Mireille Gansel a déjà publié deux livres aux éditions de la Coopérative : Une petite fenêtre d’or et Comme une lettre Elle est également l’auteur de Larmes de neige (poèmes, 2006), Chronique de la rue Saint-Paul (2010) et de Traduire comme transhumer (2012), ouvrage marquant sur la traduction déjà traduit en allemand, en anglais et en italien et en cours de traduction dans plusieurs autres langues.

 

"Celle qui n’a plus de maison, qui n’a pas de maison, qui a perdu sa maison natale, construit sans fin des maisons d’âme, pour elle-même et pour les autres, et ce livre en est une" (Florence Trocmé, Le Flottoir)

 

"Voilà un livre inattendu, proprement in-ouï. Un livre qui n’est peut-être pas tout à fait un livre. Un livre-objet-littéraire-non-identifié. Un livre-mémoire. Un poème-livre. On peut envier l’éditeur d’avoir reçu une telle offrande. " (Patrick Corneau, Le Lorgnon mélancolique)

 

 

 

 

Illustration de couverture : tableau de Lebadang (1921-2015).

© Collection Myshu Lebadang, tous droits réservés

(photographie : Luc Ho).

ISBN 979-10-95066-19-4

112 pages, broché, sous jaquette illustrée, 15 €

Diffusion-distribution : BLDD

On parle de nos livres : consultez notre rubrique "Actualités".

Diffusion Distribution

Au programme en 2018 : Germont, Mireille Gansel, Gérard Bocholier, Anna de Noailles, Hofmansthal, W. B. Yeats...

Nos coordonnées

Editions de La Coopérative
214 RUE SAINT-MAUR

75010 PARIS

Téléphone : 01 70 08 32 92

POUR TOUTE INFORMATION SUR NOTRE MAISON OU TOUTE PROPOSITION DE MANUSCRIT NOUS VOUS PRIONS D'UTILISER DE PRÉFÉRENCE NOTRE FORMULAIRE DE CONTACT.