HERMANN HESSE

LETTRES À DE JEUNES LECTEURS

Toute sa vie, dès le succès de ses premiers livres (Peter Camenzind en 1903 et L’Ornière en 1904), Hermann Hesse a reçu un très abondant courrier de la part de ses lecteurs. Au fil des années, la masse des lettres ne cessa d’augmenter, jusqu’à atteindre des sommets inégalés après que le prix Nobel de littérature lui eut été décerné en 1946.


L’écrivain, parfois accablé par cette marée épistolaire, ne la traita pourtant jamais avec désinvolture, mais s’attacha toujours à répondre à ceux de ses correspondants dont il ressentait que la détresse était sincère, et la demande de secours moral justifiée. Plus des deux tiers des lettres, en effet, provenaient d’adolescents ou de jeunes gens qui prenaient l’écrivain pour confident de leurs doutes parce qu’ils avaient perçu dans ses livres l’importance de la quête de sagesse.

 

A quinze ans, en 1892, le jeune Hermann Hesse avait fait une tentative de suicide. Il avait été un adolescent rebelle, toujours en conflit avec sa famille. Il était donc bien placé pour comprendre la fragilité de la jeunesse. En outre, son esprit profondément chrétien le portait à répondre aux appels qui lui étaient lancés par des esprits encore en formation. Il refusa pourtant jusqu’au bout d’être pris pour un gourou ou un oracle, et ses conseils de vie sont d’autant plus précieux qu’ils ne lui sont dictés que par son immense culture et sa grande expérience.

 

Dans la masse très abondante de la correspondance de Hesse, le présent livre propose une anthologie des lettres les plus remarquables écrites en réponse à ces appels. On y voit Hermann Hesse affirmer ses convictions profondes, surtout dans les moments les plus tragiques de l’histoire européenne. S’il se montrer parfois sévère avec certains interlocuteurs, il est le plus souvent secourable et plein de bonté. Ce livre trace ainsi un autoportrait saisissant de l’un des plus grands écrivains allemands du vingtième siècle en même temps qu’il constitue une leçon de vie d’une brûlante actualité.

 

Edition et postface de Volker Michels.
Traduit de l’allemand par Philippe Giraudon et Jean-Yves Masson

Ouvrage traduit avec le concours du Centre national du livre.

Photo de couverture : © Martin Hesse Erben (Martin Hesse Fotoarchiv), tous droits réservés.

 

ISBN 979-10-95066-43-9

416 pages, papier Salzer bouffant 80g, broché, 22

Diffusion-distribution : Les Belles Lettres    www.bldd

DISPARITION DE JACQUES ROBINET

 

La Coopérative perd avec Jacques Robinet, mort le 29 juin 2024 au terme d'un long combat contre la maladie, un ami et un auteur essentiel. Il fut pour nous une rencontre marquante et nous continuerons de défendre son oeuvre. En quelques années, celle-ci a convaincu un lectorat qui ne cesse de s'élargir. Son prochain livre intitulé La Nuit des sources paraîtra chez nous le 4 octobre 2024. Il sera suivi d'un autre en 2025. Nous prenons part au deuil de son compagnonn le peintre Renaud Allirand, qui nous a fait confiance en nous confiant ses oeuvres pour accompagner les textes de Jacques.

Diffusion Distribution

Au programme dans les mois à venir : Jean-Louis Backès, Didier Laroque, Mireille Gansel, Béatrice Douvre, Djivani, H. von Hofmannsthal, Germont, Jacques Robinet... et bien d'autres surprises !

Nos coordonnées

Editions de La Coopérative
214 RUE SAINT-MAUR

75010 PARIS
 

POUR TOUTE INFORMATION SUR NOTRE MAISON OU TOUTE PROPOSITION DE MANUSCRIT NOUS VOUS PRIONS D'UTILISER NOTRE FORMULAIRE DE CONTACT.

 

 

L'achat de la plupart de nos titres deviendra possible sur notre site prochainement.  Cette solution n'est pas la plus avantageuse pour vous ni la plus naturelle. Notre souhait est que vous commandiez nos livres chez votre libraire, qui se fera un plaisir de vous les obtenir de notre distributeur exclusif, BLDD.

 

Nous vous recommandons les sites suivants :

LES LIBRAIRES,

LIBRAIRIES INDÉPENDANTES,LALIBRAIRIE.COM

PLACE DES LIBRAIRES,

et en région parisienne le réseau

LIBREST.

Cliquez pour ête redirigé vers ces sites.

Version imprimable | Plan du site
© Editions de la Coopérative